RÉGLEMENTATION INTERNE *

RÉGLEMENTATION DU RÉGIME INTERNE
HÔTEL LA PERLA **
CONDITIONS D'ADMISSION
une. Dispositions Générales:
Les personnes qui accèdent à cet établissement hôtelier seront tenues de se conformer à ce règlement, en ce qui ne contrevient pas à la loi 13/2011, du 23 décembre, sur le tourisme, décret-loi 13/2020, du 18 mai, par lequel des mesures extraordinaires et urgentes sont établies concernant les établissements hôteliers, la coordination des alertes, la promotion de la télématisation, la réactivation du secteur culturel et la flexibilité dans divers domaines face à la situation causée par le coronavirus (de la gestion hôtelière), et d'autres réglementations applicables.
deux. Accès, admission et séjour dans l'établissement:
Cet établissement hôtelier est à l'usage du public et en accès libre, sans aucune restriction autre que celles dérivées des dispositions légales et du présent règlement. L'admission et la permanence des personnes dans cet établissement ne seront refusées que pour les raisons suivantes:
à) En raison du manque de capacité d'hébergement ou d'installations.
b) Pour ne pas avoir satisfait aux conditions d'admission établies
ce règlement.
c) Pour adopter des comportements pouvant entraîner un danger ou
dérangement pour les autres utilisateurs ou pour gêner
développement normal de l'activité.
Lorsque les circonstances indiquées ci-dessus ou par les personnes subissant une ou plusieurs des restrictions énumérées ci-dessus, le personnel responsable de l'établissement peut leur demander de l'abandonner, moyennant paiement, le cas échéant, des comptes en attente de provisionnement des services et de la consommation. Si nécessaire, une aide sera demandée aux forces de sécurité conformément à l'article 36 de la loi sur le tourisme et à l'article 25 du décret sur la gestion hôtelière.
Il est expressément précisé que l'accès gratuit aux installations, services et hébergements de cet établissement hôtelier ne sera ni refusé ni restreint, à ceux qui le souhaitent, pour des raisons de sexe, de handicap, avec ou sans chien-guide, religion, opinion ou tout autre toute autre circonstance personnelle ou sociale.
3. Document d'enregistrement et d'admission:
La ou les personnes qui souhaitent faire usage des logements, des installations communes et, le cas échéant, des services complémentaires détaillés dans le présent règlement, doivent présenter leurs pièces d'identité aux fins de leur admission et de leur inscription au registre des établissements. Une fois la ou les personnes inscrites, l'établissement formulera un document d'admission comprenant le nom, la catégorie et le numéro d'enregistrement de l'établissement, le numéro ou l'identification de l'hébergement attribué, le nombre de personnes qui l'occuperont, les dates d'entrée et de sortie et le régime alimentaire qu'ils ont organisé et, lors de l'embauche directe, également le prix de l'hébergement. Ce document d'admission, complété en double exemplaire, doit être signé par l'intéressé pour formaliser son admission, une fois informé de l'existence du présent règlement et de ses droits et obligations. L'original sera remis à l'utilisateur et la copie restera en possession de l'établissement.
Les services complémentaires offerts et fournis par cet établissement ou par d'autres personnes ou entités sont détaillés à la réception. Ces prestations complémentaires seront formalisées dans leurs documents correspondants et seront réglées selon les conditions convenues dans votre cas.
RÈGLES DE COEXISTENCE / OPÉRATION
Quatre. Droits et obligations des utilisateurs
Les utilisateurs peuvent accéder librement à l'établissement et y rester avec les limitations contenues dans ce règlement.
Les utilisateurs ont le droit de:
• Pour recevoir des informations véridiques et complètes et avant de contracter les services offerts.
• Que, dans ces services, des précautions sont prises pour leur sécurité, leur intimité et leur tranquillité,
• Pour correspondre aux conditions convenues,
• Recevoir une facture avec les formalités réglementaires, pour les prestations contractées directement et
• Que s'ils souhaitent déposer une plainte, ils recevront les formulaires de plainte.
L'utilisateur est tenu de respecter les règles contenues dans le présent règlement, qu'il accepte expressément lors de la signature du document d'admission, et celles émises par la Direction de la sécurité, de la coexistence et de l'hygiène pour une bonne utilisation de l'établissement.
L'utilisateur doit prouver son état, en présentant le document d'admission le cas échéant, respecter les installations et équipements de cet établissement et payer le montant des prestations contractées lors de la présentation de la facture ou selon les conditions convenues conformément à l'article. 21 du décret-loi La présentation de toute réclamation ne dispense pas de l'obligation de payer pour les services contractuels.
5. Droits et obligations de l'entreprise hôtelière
Cet établissement peut demander l'aide des agents de l'autorité pour expulser de ses dépendances les utilisateurs qui ne se conforment pas au présent règlement, qui ont l'intention d'y accéder ou d'y rester dans un but autre que l'utilisation normale du service hôtelier et également, le cas échéant, de les personnes qui ne sont pas enregistrées en tant qu'utilisateurs, les participants à des banquets, des conventions, etc.
Les logements ne sont accessibles qu'aux personnes inscrites à cet effet, comme indiqué à l'article 2.e du décret-loi.
Cet établissement peut demander une garantie de paiement pour les services sous-traités, conformément à la réglementation applicable et à facturer le compte correspondant dans le compte des utilisateurs pour les dommages ou défauts qui se produisent dans les installations, le mobilier et les éléments de l'établissement en raison d'une négligence ou d'un tort. utilisation de ceux-ci.
Les heures des différents services de consommation, d'utilisation et de jouissance peuvent également varier au fil des saisons, selon la saisonnalité, en se réservant le droit de ne pas admettre les utilisateurs en dehors desdites heures ou lorsque les capacités maximales autorisées sont dépassées ou lorsque demande dans les limites de l'admission, ce qui nuirait à l'horaire de travail de ces services. Les services précités, le détail de leurs horaires, leurs tarifs et les conditions d'utilisation, sont exposés dans les accès et, en résumé, dans les répertoires existants des hébergements, qui contiennent également des informations sur le plan d'évacuation des cas d'urgence et services gratuits.
Cet établissement a l'obligation de:
* donner à leurs prix la plus grande publicité possible à la réception et les mettre à disposition des utilisateurs.
* Informer ces utilisateurs, avant leur embauche, des conditions de prestation de services et de leurs tarifs, ainsi que de leur fournir la meilleure qualité, selon leur catégorie et dans les conditions contractuelles.
* veiller à ce que les utilisateurs reçoivent un traitement correct, veiller à y assister et maintenir les installations et les services en bon état.
* avoir des formulaires de réclamation et signaler leur existence.
* fournir aux utilisateurs qui ne sont pas en mesure d'assister, pour des réservations excédentaires, un hébergement dans un établissement de la même zone, du même groupe, modalité, le cas échéant, spécialité, et de catégorie identique ou supérieure. Les frais ou suppléments résultant d'une telle cause seront à la charge de cet établissement qui, au contraire, restituera à l'utilisateur les différences qui pourraient survenir en sa faveur.

6. Périodes d'occupation des logements:
Les utilisateurs ont le droit d'occuper l'unité d'hébergement à partir de midi le premier jour de la période contractuelle jusqu'à midi le jour indiqué comme date de départ. Cependant, aux dates d'occupation maximale, la mise à disposition du logement peut être retardée de deux heures. Par accord entre les parties, un régime d'occupation différent peut être convenu, qui, le cas échéant, doit être reflété dans le document d'admission. La prolongation de l'occupation de l'unité d'hébergement pour une durée plus longue que celle prévue par le contrat entraînera l'obligation de payer un jour de plus et, si l'utilisateur souhaite rester plus longtemps que spécifié dans le document d'admission, il doit toujours y avoir accord entre les parties.
7. Prix, factures et informations
L'établissement hôtelier n'est pas responsable du prix, ni de l'utilisation des fournitures, équipements et autres services fournis en dehors de l'établissement hôtelier, ni du comportement du personnel non hôtelier, sauf mention expresse dans ses conditions et tarifs.
Les tarifs avec les prix et conditions des différents types d'hébergement, services de restauration, blanchisserie et services complémentaires propres et de personnes ou entités extérieures sont détaillés à l'accueil à la disposition des utilisateurs qui en font la demande.
La facturation des tarifs d'hébergement sera calculée par jours et en fonction du nombre de nuitées. La facturation minimale pour l'hébergement sera le montant d'une nuitée ou d'une journée, réputée terminée à midi le lendemain de la date d'entrée.
L'établissement peut exiger de ses utilisateurs, à tout moment et avant la présentation de la facture et de ses bons, le paiement des prestations fournies en dehors du logement, même si le paiement de celui-ci a été convenu à l'avance.
Les personnes morales ou physiques qui, à elles seules, fournissent des services complémentaires dans les dépendances de cet établissement hôtelier, sont responsables de leur personnel et de leur comportement, de leur fonctionnement, de leur maintenance, de leur régime tarifaire et de tout ce qui est inhérent à leurs propres services. Dans chacune de ces dépendances, leur propriétaire sera clairement identifié.
Dans les logements, il existe également un annuaire avec des informations sur les prix des services les plus courants.
Les factures ne seront fournies que pour l'hébergement et les services contractés directement par les utilisateurs.
UTILISER ET PROFITER DES INSTALLATIONS ET SERVICES
8. Réception
A la réception, les démarches nécessaires seront effectuées pour admettre les personnes dans l'établissement et des clés ou cartes seront conservées pour accéder au logement. Le Directeur, avec le personnel d'accueil et, le cas échéant, le concierge, sont les gestionnaires ou les centres de relation avec les utilisateurs pour toutes les affaires internes de l'établissement hôtelier et pour information et conseil.
9. Boîtes de sécurité
Dans chaque logement, un coffre-fort est installé pour être utilisé par qui le souhaite. Les répertoires qui existent dans ces hébergements indiquent ce service et ses conditions d'acceptation et d'utilisation. L'établissement n'est pas responsable de la perte d'objets ou de valeurs qui ne sont pas déposés dans ces boîtes. Dans tous les cas, l'hôtel ne sera responsable que du vol ou de la perte d'objets trouvés dans les coffres-forts des logements.
10. Nettoyage à sec
Dans chaque logement, vous trouverez des informations avec les conditions de ces services, leurs prix et délais de livraison et retour des vêtements. L'établissement n'est pas responsable des vêtements qui, en raison de leurs conditions ou compositions d'utilisation, rétrécissent, se décolorent ou se détériorent.
11. Service de petit-déjeuner matinal
Si un client a son départ avant l'heure d'ouverture du restaurant, il peut déguster un pique-nique froid. Pour accéder à ce petit-déjeuner froid, vous devez en informer la réception la veille de la date à laquelle ce service doit être fourni.
12. Divers
L'utilisation des ascenseurs n'est pas autorisée pour les mineurs sans l'accompagnement d'un adulte responsable.
L'accès à l'établissement des animaux est autorisé, non autorisé l'accès au restaurant et ils doivent toujours être accompagnés.
Il est interdit de se promener dans les espaces et les espaces communs sans chaussures et avec un torse nu.
À partir de 22 heures, il est obligatoire de garder le silence dû dans les couloirs et les logements afin de ne pas déranger le reste des autres utilisateurs.
La demi-pension comprend le petit-déjeuner et le dîner.
Les lettres ou tarifs des bars et restaurants identifient les produits qui correspondent au petit déjeuner et au dîner. Ceux qui ne sont pas identifiés comme tels seront facturés à leur prix. Les services de téléphone et de blanchisserie seront facturés au prix du billet.
Il est interdit de suspendre des vêtements sur les balustrades ou les fenêtres de la terrasse.
L'utilisation, la consommation ou la possession de produits et substances dangereux est expressément interdite dans tous les domaines et dépendances de cet établissement, en application de la législation en vigueur sur la santé publique.
Afin de garantir la sécurité, l'intimité et la tranquillité des utilisateurs, cet établissement hôtelier dispose de dispositifs techniques de surveillance électronique, avec des éléments d'enregistrement permanents, dans les espaces généraux ou communs.
La cuisson dans les chambres est strictement interdite, de même que l'utilisation d'appareils électriques tels que les chauffe-eau sans autorisation de la direction.
MINEURS: Les réservations ou séjours de chambres par des mineurs non accompagnés par un adulte qui en est responsable à tout moment ne seront pas acceptés. L'hôtel peut exiger l'autorisation écrite du responsable du mineur accompagnée d'une photocopie de son DNI, par tout moyen prouvant la conformité avec le séjour du mineur à l'hôtel (fax, courrier, etc.).
Il est interdit de fumer dans les locaux de l'hôtel.
RÉGLEMENTATION DU RÉGIME INTERNE
Article 25. Règlement intérieur.
1. Les établissements hôteliers doivent disposer d'un règlement intérieur qui établira des règles impératives pour les usagers pendant leur séjour, sans contrevenir aux dispositions de la loi 13/2011 du 23 décembre ni ce chapitre.
2. Le règlement intérieur sera toujours à la disposition des utilisateurs et sera exposé, au moins, en espagnol et en anglais, dans un endroit visible et facilement accessible de l'établissement. Ce règlement doit être publié sur le site Internet de l'établissement, s'il existe.
3. Les sociétés exploitantes des établissements hôteliers peuvent solliciter l'assistance des forces et organes de sécurité pour en expulser ceux qui ne respectent pas les règles du régime intérieur, ne respectent pas les règles habituelles de coexistence sociale ou cherchent à y accéder ou à y rester avec une finalité autre que l'utilisation normale du service, conformément aux dispositions de l'article 36.4 de la loi 13/2011 du 23 décembre.

4. Le règlement intérieur précisera au minimum:
a) Les conditions d'admission.
b) Les règles de coexistence et de fonctionnement.
c) Des informations sur l'organisation administrative et la personne responsable à qui, le cas échéant, elles devraient s'adresser pour les questions relatives au fonctionnement de l'établissement.
d) Liste des services complémentaires fournis par des sociétés autres que l'entité opérationnelle et identification des sociétés responsables de leur prestation.
e) Informations aux utilisateurs sur les installations ou services qui présentent un risque et les mesures de sécurité adoptées à cet égard
f) Admission des animaux et conditions de cette admission.
g) En général, toutes les circonstances qui permettent et favorisent le développement normal de la jouissance des installations, équipements et services.